Lecture. théâtre

Imprudences ?

Fantaisie théâtrale sur trois nouvelles de Maupassant 

à la  maison commune du chemin vert

le mardi 5 et mercredi 6 novembre 2019 à 19h30

 

Trois couples racontent et rejouent ce qui, un jour, a fait basculer leurs vies.

 

mise en scène par Pascal Thétard

Comment, confrontés à une situation difficile à première vue désespérée ou même indigne, chacun s’est révélé et en est sorti grandi. Dans ce dévoilement, ils parlent de leur désirs et de leurs amours et nous laissent ainsi pressentir qu’adolescence et maturité sont loin de n’être qu’une question d’âge.

Le récit est agrémenté de fantaisie, les personnages prennent en charge la narration, le « je » est remplacé par le « il » ce qui donne de la distance et évite le pathos. Les scènes dialoguées, vives et incisives, font ressurgir le passé. On passe du rire à la stupéfaction, de l’émotion à la sensualité. l’interprétation permet d’aller au-delà du sens premier des mots et des phrases et d’accéder à ce questionnement:  » qu’est-ce que vivre à deux ?

L’étroitesse de la scène rend les dialogues plus présents et même urgents. Elle met les corps en valeur. Tantôt encombrants ils obstruent l’espace, tantôt souples et gracieux, ils offrent de belles envolées sentimentales. Par la magie des lumières et des costumes, les trois nouvelles se jouent dans des tableaux très différents, ce qui ajoute à la dynamique du spectacle.

 

 

et pour voyager encore au temps de Maupassant :

Allais / Maupassant  – lecture

Pourquoi associer  ces deux-là ?                                                                                                   Ils sont contemporains                                                                                                                     Ils aiment la forme brève                                                                                                               Ils sont des manipulateurs textuels

A Maupassant la gloire littéraire dépassant les frontières.                                            A Allais la notoriété chez quelques-uns.

Notre lecture les réunit pour le plaisir du rire, de l’époque, de l’énergie, de l’émotion, de l’absurde et du naturalisme (à vous d’associer ces mots à l’un ou l’autre auteur, voir les deux ensemble)

Et si Guy de Maupassant est entré dans tous les manuels scolaires, il est temps de faire savoir qu’ Alphonse Allais a été le premier à déposer un brevet de café lyophilisé.

Pourquoi associer ces deux là ?                                                                                                    Et pourquoi pas ?

Réussir noël sans se ruiner

Thèmes

Lectures en hôpitaux
Japon
Enfance
L’ordinaire ment